Ce vendredi, j'avais besoin de sortir. Étant sans emploi depuis un mois, les journées sont longues pour la fille sociable que je suis. Alors, ma grande amie la princesse bleue s'est sacrifiée pour moi (elle travaillait samedi matin) et m'a accompagnée dans ma virée.

Première escale : Chez Lien... histoire de sustenter nos estomacs affamés

Avant chacune de nos soirées dansantes, nous allons manger du vietnamien sur la rue Mont-Royal. Ce resto permet d'apporter notre alcool, alors mon amie apprécie de pouvoir boire sans dépenser une fortune. Quant à moi, les plats proposés me permettent de bien manger, sans influencer négativement ma perte de poids.

IMG_1229 Mon plat était un rouleau impérial avec poulet et riz.

IMG_1228

La princesse bleue a opté pour deux rouleaux impériaux et vermicelles de riz.

Deuxième escale : le bistrot Etc. sur Mont-Royal.

Puisque le club n'était pas ouvert, nous sommes allées boire deux coctails Azur (rhum, crème de coco, curaçao et ananas). Un vrai délice! IMG_1232

Azur 

Troisième escale : Le Latulipe!

Une soirée où la musique ne provient que des années 1990. On peut danser sur les Spice Girls, les Backstreet Boys, Vanilla Ice ou les groupes alternatifs et rock de cette décennie. Bien sûr, la princesse bleue ne connaissait pas vraiment les chansons. Elle a enfin réalisé que nos six ans de différence d'âge peuvent, en effet, être ressentis.

Au cours de cette soirée, j'avais décidé que, fière de mes 28 livres perdues, vêtue de mon nouveau jeans deux tailles plus petites, avec mes cheveux qui suscitent les compliments depuis 3 jours, j'allais chasser. Mes amis me croient une charmeuse. Et pourtant! Je suis incapable d'aborder un homme et de lui signifier mon intérêt. Une fois le contact établi, ca va. Mais dans un contexte où je ne me sens pas en confiance, où la concurrence est plus mince, plus jeune, et où le mec n'a pas signifié d'intérêt, je fige. Alors, la princesse bleue m'a transmis TOUS ses trucs établir un contact avec un homme. Résultats : j'ai dansé avec un homme, j'ai lancé des compliments à deux autres et j'ai eu une discussion avec un beau gosse sur la piste de danse. Le danseur et le "jaseur" étaient très intéressants dans leur personnalité : dynamiques, drôles, souriants. Toutefois, le problème des bars est que les hommes sont (presque) toujours en état d'ébriété. Alors, pas très alertes mentalement avec le cerveau du haut, mais plutôt centrés sur les besoins du cerveau du bas. Ils ont l'air de girouette à passer d'une femme à l'autre dans l'espoir d'en ramener une à la maison à la fin de la soirée.

Un élément que vous devez connaitre de la princesse bleue : elle est toujours en train de texter! Ses candidats du moment lui écrivent constamment. La preuve :

IMG_1236Marie

Que ce soit au restaurant ou au beau milieu de la piste de danse, mon amie texte! C'est devenue la blague lors de nos rencontres : "Personne ne t'a texté ce soir? Oh! mon Dieu! tu perds de l'intérêt!"