Les gens entrent dans notre vie pour différentes raisons, pour des durées plus ou moins longues. Certains liens sont créés plus rapidement, d'autres se développent avec le temps. Il y a aussi toutes sortes d'amitiés. Avec certains, "on fait l'party" ou diverses activités, avec d'autres, on discute ou on se supporte dans les épreuves. Dans ma vie, j'ai beaucoup d'amis, avec divers degrés d'intensité. On est parfois plus proche ou on s'éloigne à quelques moments. Mais je pense toujours à eux. Ces derniers temps, je ne les vois pas beaucoup, car je suis repliée sur moi-même. Bientôt, je les inviterai tous pour une joyeuse retrouvaille.

Récemment, j'ai découvert qu'il était possible de vivre une peine d'amitié et que c'est aussi, sinon plus, pénible qu'une peine d'amour. Pendant deux mois, j'ai à peine parlé à une amie et on ne s'est pas vues alors que nous nous voyions minimum une fois par semaine avant le conflit (quand je suis partie deux semaines en voyage l'an dernier, ce fut déchirant et je me connectais sur le net pour aller lui parler lol). Il y a quelques temps, nous avons repris contact et notre amitié est redevenue plus forte qu'avant. Plus rien ni personne ne pourra nous séparer! Nous avons compris que le lien qui nous unis ressemble à un genre d'âme soeur, mais sans la connotation amoureuse qu'on associe généralement à cette expression. Elle me connait parfois mieux que moi-même. Pendant nos deux mois d'éloignement, j'ai vécu des choses difficiles dans ma vie et sans elle pour m'écouter, me guider, j'étais vraiment perdue. Je crois que ce fut aussi difficile pour elle. De la retrouver me redonne une confiance en moi et en mon jugement. Je sais que quoiqu'il arrive, elle sera là pour moi, et moi pour elle. Ce lien est précieux et j'en suis reconnaissante.

Il est difficile dans la société actuelle d'accorder toujours beaucoup de temps à ceux qui nous sont chers. Avec les réseaux sociaux, nous pouvons certes garder facilement le contact. Mais nécessairement, dans le brouhaha quotidien, nous négligeons d'entretenir certaines relations. Alors, à tous ceux que mon silence et mon repli sur moi a blessé, questionné ou fâché, vous m'en voyez sincèrement désolée. Mais sachez que je vous suis sur vos blogs ou vos Facebook et que je pense à vous régulièrement.

Chers lecteurs, quel genre d'ami êtes-vous? Avez-vous déjà connu une peine d'amitié? Quel genre de relation amicale entretenez-vous?