Levée tôt de bon matin (avec le réveil-matin bien sûr!), je suis allée rejoindre la marquise de St-Henri et un de ses amis chevaliers. La raison de cette sortie matinale : une visite gratuite, le premier samedi de chaque mois, au musée McCord. Ce n'était pas ma première expérience de cette institution spécialisée en histoire du Canada. L'exposition permanente est intéressante, quoique j'aie un faible pour la section sur la famille et les robes de sorties. Mais c'est vraiment l'exposition sur les Irlandais à Montréal qui m'a séduite. Les diverses techniques muséales étaient plutôt intéressantes, quoique le parcours était décousu. Ce que j'ai adoré : à l'entrée, des bandes de tissus blanches descendaient du plafond et des photographies y étaient imprimées. Avec la lumière tamisée, sans bruit autour, c'était tout simplement féérique. Comme un lieu magique sorti de nul part. (ok, la présence du beau chevalier a aidé à trouver ce lieu plus charmant... comment ne pas apprécier un homme qui partage un même intérêt et qui t'écoute divaguer sur l'apparence de femmes photographiées?)

Par la suite, la marquise de St-Henri m'a proposé de l'accompagner à un tour guidé du Vieux-Montréal. J'ai donc profité de cette offre et je me suis convertie en touriste dans ma propre ville, ce qui a bien fait marrer mon amie. Bien que j'aie une maitrise en histoire, je connais mal l'histoire de Montréal. Cette visite a donc été très enrichissante. voici quelques photos d'éléments architecturaux intéressants :

IMG_1310

IMG_1314

IMG_1323

En soirée, j'ai eu le plaisir d'aller souper avec la princesse bleue dans un restaurant grec sur Duluth que j'apprécie beaucoup : La maison grecque. Le personnel est sympatique et la nourriture (quoique grasse et remplie d'ail comme tout restaurant grec) est délicieuse. Nous sommes ensuite allées dépenser quelques calories sur la piste de danse du Latulipe. Nous avons quitté tôt, car la foule était trop dense et nous ne pouvions pas nous déhancher à notre goût. Mais nous avons quand même eu le plaisir de rencontrer des gars sympatiques qui nous ont expliqué que les hommes ne draguaient pas une femme si cette dernière ne lui signifiait pas clairement son intérêt. Décidément, le monde de la séduction, ce n'est pas pour moi.

Mon amie la princesse bleue tient à ce que je vous mentionne qu'elle n'a pas été textée et qu'elle n'a pas texté personne de la soirée. lol Une vraie championne!

En somme, une journée mémorable remplie de plaisir!